Les charges de copropriété se sont stabilisées en 2015

le
0

Grâce à la chute des prix du chauffage, la facture des copropriétaires a augmenté de 0,7% en moyenne. Cependant, les honoraires de syndics et les primes d’assurance ont continué à beaucoup augmenter.

En 2015, la facture des copropriétaires a peu augmenté. Les charges de copropriété ont en effet progressé de 0,7%, selon l’étude annuelle de l’Association des responsables de copropriété (Arc). L’année précédente, elles avaient cependant baissé de 4,9% (après +5,7% en 2013), «Néanmoins, il ne faut pas se méprendre», tempèrent les auteurs de l’étude. «Cette quasi-stagnation n’est pas due à une meilleure maîtrise des charges mais est, principalement, la conséquence de la baisse du coût de l’énergie».

Grâce au recul significatif du prix du gaz (-7,5% pour les tarifs réglementés) et du fioul (-18% en 2015), le montant des charges de chauffage (celles qui pèsent le plus dans les copropriétés dotées de chauffage collectif) a ainsi baissé de 3,9% en moyenne en 2015. À noter que les copropriétés qui ont changé de fournisseur de gaz (ce qui est possible depuis le 1er janvier 2015), ont vu le montant de leur facture diminuer de 15% à 20%.

L’an dernier, les autres charges ont, elles, continué à augmenter, souvent bien plus que l’inflation. C’est le cas des honoraires de syndics (+3,8%), des frais de gardiennage (+2,2%), de certains contrats de maintenance (+1,5% à 2%) et surtout des primes d’assurance (+6,8%), constate l’étude de l’Arc. Celle-ci souligne cependant, que la flambée des cotisations d’assurance est un peu plus modérée que celle constatée les années précédentes (entre 5% et 15% de hausse annuelle).

Il est encore trop tôt pour savoir qu’elle sera la tendance pour l’ensemble de l’année 2016. Pour l’heure cependant, les prix du fioul reculent de 30%.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant