Les charges de copropriété en recul en 2014

le
1
Les dépenses de chauffage ont fortement baissé en raion d'un hiver beaucoup plus doux que les années précédentes, mais aussi d'une stabilisation des tarifs du gaz et du fioul. (© J. Saget / AFP)
Les dépenses de chauffage ont fortement baissé en raion d'un hiver beaucoup plus doux que les années précédentes, mais aussi d'une stabilisation des tarifs du gaz et du fioul. (© J. Saget / AFP)

Les charges de copropriété ont diminué de près de 5% en moyenne en 2014, grâce à un hiver plus doux qui a réduit la facture de chauffage, selon l'observatoire de l'ARC (responsables de copropriété) publié mercredi. L'an dernier a été «une année exceptionnelle en matière d'évolution des charges», commente l'ARC, qui publie les résultats de son observatoire pour la 7e année consécutive.

En effet les charges constatées globalement en 2014 «sont en baisse de 4,9% par rapport à l'exercice 2013», alors que cette année-là elles avaient crû de 5,7%. Elles ont donc à peu près retrouvé leur niveau de 2012.

Bloc "A lire aussi"

«Ce très bon résultat vient d'une forte réduction des besoins en chauffage», avec des dépenses en baisse de 20% en 2014, «conséquence d'un hiver beaucoup plus doux que les années précédentes, mais aussi d'une stabilisation des tarifs» du gaz et du fioul, observe l'association.

Pour un appartement de 65 m2, soit la surface moyenne constatée en copropriété, les charges vont en moyenne de 49,10 euros le m2 par an à Paris et 44,10 euros le m2 dans la région Ile-de-France hors capitale, à 34,90 euros le m2 par an en province, a constaté l'ARC. Ce qui donne un montant annuel de 2.906 euros en moyenne, pour la France entière.

A l'instar des années précédentes, les deux postes de

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 445566ZM le mercredi 2 sept 2015 à 16:48

    Chaque copropriétaire a le droit de demander une copie du contrat de chauffage (chaufferie collective). La recherche du contrat peut durer plusieurs (dix) mois. C'est une mine d'informations, pour poser des questions. Souvent, la copropriété paie le coût du gaz, qui n'est pas basé sur les indications du compteur (sic). Dans notre cas, la copropriété paie, en plus, le coût du réchauffage de l'eau chaude (sic).