Les changes pèsent sur les résultats 2013-2014 de Bonduelle

le
0
BONDUELLE CONFIANT POUR L'EXERCICE EN COURS
BONDUELLE CONFIANT POUR L'EXERCICE EN COURS

PARIS (Reuters) - Bonduelle a publié mardi des résultats 2013-2014 affaiblis par le poids des changes et une amende infligée par la commission européenne mais le spécialiste des légumes surgelés et en conserves se montre confiant pour l'exercice en cours et envisage de réaliser de nouvelles acquisitions.

Pour l'exercice clos au 30 juin 2014, Bonduelle a enregistré un résultat opérationnel courant de 102,7 millions d'euros (-2,8%) sur un chiffre d'affaires de 1.921,1 millions (+1,3%). Le groupe, qui réalise 66,7% de ses ventes en Europe, précise que celles engrangées hors de cette zone géographique ont cru de 12,4% à données comparables.

Au total, à taux de changes constants, le résultat opérationnel a augmenté de 3,5% tandis les ventes ont réalisé une croissance organique de 5,5%.

Le bénéfice net de Bonduelle s'est lui détérioré de 70,7% à 15,2 millions principalement à cause de l'amende infligée au groupe par la Commission européenne sur les champignons en conserve aux marques de distributeurs, précise le groupe dans un communiqué.

Bonduelle a également annoncé un projet d'acquisition d'une usine de légumes surgelés située en Alberta dans l'Ouest canadien d'une capacité de 15.000 tonnes pour un montant non divulgué. La transaction, dont le protocole a été signé le 26 septembre, devrait être finalisée avant le 1er novembre 2014.

Pour l'exercice en cours, Bonduelle anticipe une croissance de sa rentabilité opérationnelle courante comprise dans une fourchette de 106 à 109 millions, soit une croissance de 3 à 6% à taux de change et périmètre constants.

L'exercice 2014-2015 devrait de nouveau être marqué par un climat de consommation peu dynamique et de nombreuses incertitudes tant économiques que géopolitiques, ajoute le groupe, qui a subi par ailleurs un sinistre important

dans l'usine de Tecumseh (Canada) en juillet.

"2014-2015 devrait à nouveau voir notre rentabilité croître, notre santé financière nous permettant d'envisager de nouveaux projets de développement", commente le président Christophe Bonduelle cité dans le communiqué.

Le groupe propose le versement d'un dividende de 0,375 euro par action, stable comparé à l'exercice précédent.

(Noëlle Mennella, édité par Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant