Les Champs-Elysées en rouge et vert !

le
0
Les Champs-Elysées en rouge et vert !
Les Champs-Elysées en rouge et vert !

CETTE FOIS, ils n'ont pas eu besoin d'attendre minuit, la fin de la prolongation ou les tirs au but pour envahir les Champs-Elysées. Quelques minutes après la qualification du Portugal, les fans ont commencé à arriver par grappes sur le trottoir, par convois sur le bitume. Tout juste ont-ils été perturbés par la circulation et l'imposant dispositif policier déployé. Comme jeudi dernier après le succès face aux Polonais, Joaquim a débarqué en premier avec son grand drapeau. Accompagné de ses deux fils, il s'est posté au bord de la chaussée et a répondu au concert assourdissant de klaxons. Autour de lui, les touristes se sont agglutinés pour photographier, filmer ce spectacle aussi soudain que spectaculaire. Un supporteur allemand, venu à vélo depuis l'Allemagne, a apprécié le spectacle avant d'être délogé car il bloquait la circulation très dense. Lorenzo, écharpe du FC Porto autour du coup, avait amené sa corne de brume. « Ce match nous a procuré moins d'attaques cardiaques », avoue sa voisine Carine, devant son mari Pascal. «C'est une grosse délivrance, glisse celui-ci. On ne gagnera peut-être pas dimanche mais être en finale est déjà une victoire. » Aux Bleus de jouer ! Les Portugais qui ont défilé hier soir sur les Champs-Elysées avaient plusieurs points communs. Un drapeau sur le dos ou aux fenêtres de la voiture, une faculté à crier « Portugal » en cadence et un sentiment de revanche face aux critiques. « On n'est pas si dégueulasse, comme on a pu le lire, savoure José. Et Cristiano Ronaldo a prouvé qu'il était le meilleur joueur du monde  ! » Arrivé en tenue classique, José s'est empressé d'ouvrir son sac de sport pour enfiler son maillot portugais. « Je suis le plus heureux du monde, c'est incroyable et ça prouve qu'il ne faut jamais lâcher. Je travaille demain (aujourd'hui) donc je vais rentrer ; mais dimanche, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant