Les champions du Sud vont poursuivre leurs acquisitions

le
0
Pour Olivier Scalabre, directeur associé en charge de la globalisation au bureau de Paris du BCG, la bataille va devenir de plus en plus rude entre ces challengers et les entreprises européennes et américaines.

Les groupes chinois, brésiliens, indiens et russes sont-ils les seuls à s'imposer face aux entreprises européennes et américaines ?

Non. Des groupes africains, sud-américains, asiatiques que nous baptisons les félins montent en puissance et s'imposent parmi les cent « global challengers ». Les groupes brésiliens, indiens, chinois et russes ne sont plus que 72 dans notre classement contre 80 en 2008. Les groupes africains font leur apparition. La montée en puissance des félins va se poursuivre notamment parce que leur population et leur richesse sont équivalente à celles du Brésil, de l'Inde, de la Russie réunis. Ils représentent 20 % de la population mondiale et 16 % de la richesse mondiale.

Les Chinois s'imposent dans quels secteurs ?

Les Chinois se taillent la part du lion dans la construction, le génie civil, les voies ferrées, l'énergie, les télécommunications. Les trois premiers groupes mondiaux de BTP sont chinois devant les français Vinci et Bouyg

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant