Les champions du monde assurent l'essentiel

le
0
Les champions du monde assurent l'essentiel
Les champions du monde assurent l'essentiel

SOLIDE et sans romantisme exacerbé, l'Allemagne s'est contentée de l'essentiel pour son entrée dans le tournoi. Face à une Ukraine décomplexée puis trop vite essoufflée, les champions du monde sont encore en rodage, malgré leurs deux buts inscrits (2-0). « Nous avons plusieurs fois été mis en danger, mais dans l'ensemble, c'est satisfaisant », s'est félicité Joachim Löw, le sélectionneur de la Mannschaft. Les Allemands sortent d'un printemps compliqué avec notamment deux revers contre l'Angleterre et la Slovaquie. Pas franchement sereins en débarquant à Lille, Müller et ses coéquipiers n'ont pas quitté la pelouse emplis d'assurance. « Lors de pertes de balle, défensivement on doit se repositionner plus vite. On n'a pas fait ça très bien en première période, analyse Sami Khedira, le milieu de terrain de la Juventus Turin. On doit aussi être plus précis dans notre jeu, mais ça viendra au fil du tournoi. » En attendant, l'Allemagne sait comme personne faire le dos rond, oublier le spectacle et s'appuyer sur ses fondamentaux pour se sortir des problèmes. Özil et les siens sont performants sur coups de pied arrêtés. La France le sait depuis son quart de finale il y a deux ans au Brésil. L'Ukraine l'a appris aussi à ses dépens : à la réception d'un coup franc de Kroos, Mustafi, oublié au marquage, ouvre le score d'un puissant coup de tête (1-0, 19 e). Une des autres pierres angulaires de la Mannschaft s'appelle Manuel Neuer. Le joueur du Bayern Munich a rappelé hier pourquoi il était toujours le meilleur gardien du monde. D'entrée, il a empêché Konoplyanka d'ouvrir le score en repoussant sa frappe (4 e). Et sa parade réflexe a ensuite écoeuré Khacheridi, qui voyait déjà son coup de tête au fond des filets (29 e). Le sauvetage de Boateng Selon l'axiome bien connu, un grand gardien a toujours ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


A lire aussi sur Le Parisien.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant