Les chambres de métiers menacent de licencier

le
0
Elles pourraient former moins d'apprentis et supprimer 1300 postes, soit plus de 10% de leurs effectifs, pour s'adapter aux économies imposées par l'Etat.

L'Etat a provoqué de vives réactions chez les artisans en décidant qu'il allait réduire de 35 millions d'euros les ressources affectées en 2014 aux chambres de métiers et de l'artisanat qui forment chaque année 100.000 jeunes. «Nous sommes mécontents. Cette décision est incohérente. Le président de la République a expliqué qu'il souhaitait développer l'apprentissage et qu'il voulait donner des moyens supplémentaires à l'Éducation nationale pour le développer. Mais l'État supprime 50% des budgets que nous consacrons à l'apprentissage», explique Alain Griset, président de l'assemblée permanente des chambres de métiers et de l'artisanat (APCMA) .

Ces dernières se préparent au pire. «Le budget consolidé des chambres est à peine à l'équilibre. Nous ne disposons pas de réserves financières. Nous serons donc...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant