Les Chabaab s'en prennent aux services de renseignement à Mogadiscio

le
0

MOGADISCIO, 31 août (Reuters) - Des insurgés ont fait exploser une voiture piégée et attaqué dimanche des locaux des services de renseignement somaliens dans la capitale Mogadiscio, où sont détenus des islamistes, faisant 11 morts, ont rapporté des responsables gouvernementaux. Un porte-parole de l'organisation islamiste Al Chabaab, cheikh Abdiasis Abu Musab, a revendiqué l'attentat, dernier en date d'une série d'attaques lancées à Mogadiscio ces derniers mois, dont celle en juillet contre le complexe présidentiel. Trois soldats et un civil ont péri dans l'attaque ainsi que sept islamistes, parmi lesquels le kamikaze au volant du véhicule bourré d'explosifs, a déclaré un porte-parole du ministère de la Sécurité, Mohamed Yusuf, sur le site de l'attentat. Après l'explosion de la voiture piégée, les insurgés ont pénétré à l'intérieur des locaux mais n'ont pas atteint les cellules souterraines où sont détenus certains des leurs, a ajouté le porte-parole. "Tous les assaillants ont péri au bout du compte", a dit un responsable des services de renseignement. Al Chabaab, qui veut imposer en Somalie une interprétation rigoriste de l'islam, a contrôlé Mogadiscio et le sud de la Somalie de 2006 à 2011. Il a ensuite été chassé de la capitale par une force déployée par l'Union africaine. (Abdi Sheikh et Abdirahman Hussein; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant