Les Chabaab s'emparent d'une nouvelle ville du centre de la Somalie

le
0
 (Actualisé avec attentat à Mogadiscio, deux derniers 
paragraphes) 
    MOGADISCIO, 23 octobre (Reuters) - Les islamistes de 
l'organisation Al Chabaab se sont emparés dimanche d'une autre 
ville du centre de la Somalie, Halgan, dont venaient de se 
retirer les soldats de l'Amisom, la force de maintien de la paix 
de l'Union africaine (UA), ont rapporté un porte-parole des 
Chabaab et un député de la région. 
    Halgan, dans la région de Hiran, est la troisième localité à 
tomber aux mains des insurgés depuis le début du mois. Dimanche, 
le contingent éthiopien qui s'y trouvait a quitté la ville, ce 
qui a permis aux islamistes d'y pénétrer peu après, a déclaré 
Abdiasis Abou Moussab, porte-parole des Chabaab pour les 
opérations militaires. 
    On ignore la raison pour laquelle les soldats de l'Amisom se 
sont retirés de Halgan. Les autorités éthiopiennes n'ont fait 
aucune déclaration à ce sujet. 
    La chute de Halgan a été confirmée par Dahir Amin Jesow, un 
député de la région, d'après lequel les habitants ont été soumis 
à des représailles de la part des islamistes. 
    "Chaque jour, des civils sont décapités parce qu'ils sont 
soupçonnés d'être des partisans du gouvernement", a-t-il dit à 
Reuters. 
    Dans la capitale Mogadiscio, une personne a été tuée et deux 
autres ont été blessées dimanche dans l'explosion d'une voiture 
piégée près d'un camp pour déplacés, a rapporté la police. 
    "Nous pensons qu'il s'agit d'un attentat suicide à la 
voiture piégée. Le conducteur a déclenché la bombe dans sa 
voiture", a dit à Reuters un policier. 
 
 (Abdi Sheikh et Feisal Omar; Eric Faye pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant