Les Chabaab revendiquent une attaque meurtrière au Kenya

le , mis à jour à 11:19
0

(Revendication par le groupe somalien Al Chabaab) MOMBASA, Kenya, 7 juillet (Reuters) - Des hommes armés ont tué au moins 14 personnes dans la nuit de lundi à mardi dans le comté de Mandera, dans le nord-est du Kenya, ont fait savoir un responsable gouvernemental et le secrétaire général de la Croix-Rouge kényane. Les insurgés somaliens des Chabaab ont revendiqué l'attaque, en disant avoir alors abattu plus de dix chrétiens. "Nous sommes responsables de l'attaque de Mandera. Nous avons tué plus de dix chrétiens kényans", a dit à Reuters le cheikh Abdiassis Abou Moussab, porte-parole des opérations militaires du groupe. "Cela entre dans le cadre de nos opérations en cours contre le Kenya". Au moins 11 autres personnes ont été blessées en outre dans cette attaque, a déclaré Abbas Gullet, secrétaire général de la Croix-Rouge kényane. Quatre des blessés ont été évacués vers la capitale Nairobi pour y être soignés. "Nous savons qu'il s'agissait d'ouvriers. Ils dormaient lorsqu'ils ont été attaqués aux premières heures de la journée", a ajouté Abbas Gullet. Par le passé, les insurgés islamistes somaliens d'Al Chabaab ont déjà revendiqué des attaques de ce genre en territoire kényan. En décembre, les Chabaab, qui cherchent à renverser le gouvernement somalien et à imposer un Etat islamique, ont massacré 36 ouvriers kényans dans le même comté. Toujours dans le même secteur, ils avaient tué 28 autres personnes en novembre. (George Obulutsa et Feisal Omar; Pierre Sérisier et Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant