Les Chabaab disent avoir tué 43 militaires éthiopiens en Somalie

le
0
 (Bilan actualisé) 
    MOGADISCIO/NAIROBI, 9 juin (Reuters) - Des combattants Al 
Chabaab ont annoncé jeudi avoir tué 43 militaires dans l'attaque 
d'une base somalienne utilisée par des militaires éthiopiens de 
l'Amisom, la force de maintien de la paix de l'Union africaine 
en Somalie. 
    Sollicité, un porte-parole de l'Amisom n'a pas fait de 
commentaire. La mission de l'Union africaine (UA) en Somalie a 
pour habitude de laisser au pays contributeur des troupes 
concernées le soin d'annoncer le bilan des attaques qu'elle 
subit. Souvent, les chiffres annoncés par les Chabaab sont 
nettement plus élevés que les chiffres officiels. 
    "Nous avons tué 43 soldats éthiopiens de l'UA dans les 
combats", a déclaré à Reuters le porte-parole des opérations 
militaires des Chabaab, Abdiasis Abou Moussab. 
    Il a déclaré que "plusieurs" combattants Chabaab avaient 
également été tués. Il n'a pas donné de chiffre.  
    L'attaque, qui a eu lieu dans la ville d'Halgan dans le 
centre de la Somalie, a débuté par un attentat suicide à la 
voiture piégée à l'entrée du site, a précisé le porte-parole. 
    Des habitants ont dit avoir entendu une puissante explosion 
puis une intense fusillade peu avant le lever du jour. Des coups 
de feu retentissaient encore une heure après l'explosion 
initiale, ont-ils rapporté. 
    Les Chabaab lancent régulièrement des attaques contre des 
responsables somaliens, les forces de sécurité somaliennes ou 
des membres de l'Amisom. 
    En janvier, un assaut mené à l'aube contre un camp occupé 
par des militaires kényans à El Adde s'est soldé par de lourdes 
pertes pour les forces kényanes. Les combattants islamistes 
affirment avoir tué plus de 100 militaires dans cette attaque. 
Le Kenya n'a fourni aucun bilan précis. 
 
 (Feisal Omar et Abdi Sheikh; Bertrand Boucey et Danielle 
Rouquié pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant