Les cessions ont dominé le marché du private equity en 2013

le
0

(NEWSManagers.com) -

Les cessions réalisées sur le marché européen du private equity ont atteint 73,9 milliards d'euros en 2013, en hausse de 26% par rapport à l'année précédente (55,4 milliards d'euros) mais en recul de 11% par rapport à 2011 (83,1 milliards d'euros), selon la dernière étude publiée par le Centre for Management Buyout Research (CMBOR), Equistone Partners Europe et Ernst & Young. Il s'agit du montant le plus élevé depuis 6 ans, à l'exception de l'année 2011 (83,1 milliards d'euros).

Les investissements ont atteint 50,3 milliards d'euros en 2013, en recul de 7% par rapport à l'année précédente. Il s'agit du niveau le plus bas observé depuis 2009 où les investissements avaient totalisé seulement 20 milliards d'euros. L'activité d'investissement du private equity rapportée à celle des fusions/acquisitions en Europe affiche en valeur un recul à 10% en 2013, selon Dealogic, contre 12% en 2012, en raison de la reprise des opérations de fusions/acquisitions.

Le Royaume-Uni retrouve sa place de leader sur le marché européen du buyout, avec un montant de 25,9 milliards d'euros, suivi par l'Allemagne (14,6 milliards d'euros). Avec 6,9 milliards d'euros d'investissements en 2013, la France enregistre une baisse de 57% par rapport à 2011, où elle était numéro un en volume et en valeur. A noter toutefois que le Royaume-Uni reste encore très en deçà des niveaux enregistrés avant l'éclatement de la crise financière (38,8 milliards d'euros en 2006).

La valeur des introductions en Bourse issues du private equity s'est élevée à 25 milliards d'euros, un montant record lié au retour de la confiance des investisseurs et à la bonne tenue des marchés. On a dénombré une vingtaine d'introductions en 2013, contre seulement une en 2012.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant