Les cessions de crédit " non core" devraient atteindre 80 milliards d'euros en 2014

le
0

(NEWSManagers.com) -

Les transactions relatives aux portefeuilles de crédit " non core" en Europe ont atteint 64 milliards d'euros en 2013, en progression de 40% par rapport à l'année précédente, selon une étude publiée par PwC. Les cessions les plus importantes ont été réalisées dans le secteur de l'immobilier commercial (18 milliards d'euros) et celui des crédits particuliers non garantis (unsecured retail loan). Elles ont été principalement réalisées par les banques anglaises (23,5 milliards d'euros).

En 2014, PwC prévoit que ces cessions connaîtront une croissance de 25%, pour atteindre 80 milliards d'euros. Cette forte croissance prévue s'explique car les banques européennes détiennent toujours 2.400 milliards d'euros de créances jugées non-stratégiques, d'après PwC.

En 2013, le private equity et les hedge funds ont été les acheteurs les plus actifs. Cette tendance devrait se poursuivre en 2014 en raison de la disponibilité du financement de la dette et de l'importance des fonds levés par les acteurs du private equity déjà bien établis.

" 2014 sera une deuxième année consécutive de record pour le marché européen des créances non stratégiques. Cette tendance est liée à la nécessité pour les banques, de réduire la taille de leur bilan et de restructurer leurs opérations. Nous prévoyons que cette restructuration se poursuivra sur les cinq prochaines années et s'accélérera avec les conclusions de l'ECB sur l'AQR (Asset Quality Review), et suite aux stress tests actuellement menés" , estime Hervé Demoy, associé PwC spécialiste des transactions dans les services financiers.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant