Les cessions aux USA pour Axa compensent le coût des inondations

le
0
LE COÛT DES INONDATIONS POUR AXA COMPENSÉ PAR DES CESSIONS D'IMMEUBLES
LE COÛT DES INONDATIONS POUR AXA COMPENSÉ PAR DES CESSIONS D'IMMEUBLES

PARIS (Reuters) - Axa a fait état mercredi d'une hausse de 4% de son résultat net au premier semestre, la cession de deux immeubles aux Etats-Unis ayant notamment permis de compenser le coût des catastrophes naturelles depuis le début de l'année.

Le numéro deux de l'assurance en Europe, après l'allemand Allianz, dit dans un communiqué avoir dégagé sur les six premiers mois de l'année un bénéfice net de 3.207 millions d'euros, contre 3.077 millions un an plus tôt.

Sur la période, son résultat opérationnel est resté quasiment stable à 3.063 millions d'euros.

Lors d'une conférence téléphonique, le directeur financier d'Axa, Gérald Harlin, a indiqué que les catastrophes naturelles, principalement les inondations en France et les tempêtes en Allemagne, avaient coûté au groupe quelque 100 millions d'euros sur le semestre.

Mais le groupe a néanmoins enregistré dans ses comptes pour 626 millions d'euros de gains exceptionnels provenant essentiellement de la vente de deux immeubles à New York.

Axa a en outre confirmé les objectifs financiers qu'il s'est assignés dans le cadre du plan stratégique qui sera mené par la nouvelle équipe dirigeante emmenée par Thomas Buberl.

Ce dernier succédera début septembre à Henri de Castries à la direction générale de la compagnie.

A l'horizon 2020, l'assureur compte faire croître son résultat opérationnel par action de 3% à 7% en moyenne chaque année et réaliser 2,1 milliards d'euros d'économies supplémentaires.

Gérald Harlin a souligné que ce plan stratégique était "adapté à l'environnement actuel" marqué par des taux d'intérêt historiquement bas et une forte volatilité sur les marchés financiers.

En Bourse, l'action Axa a clôturé mardi à 17,395 euros. Le titre accuse une chute de 31,05% depuis le début de l'année et a quasiment effacé le gain de 31,37% réalisé en 2015.

L'indice européen de l'assurance a quant à lui cédé 22,51% depuis le début de l'année tandis que l'indice CAC 40 s'est contracté de 6,67%.

(Matthieu Protard, édité par Dominique Rodriguez)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant