Les centristes passent à la vitesse supérieure

le
0
Morin rencontre Sarkozy, Raffarin s'active au Sénat, Borloo prend ses distances avec l'UMP.

Le remaniement et ses suites n'en finissent pas d'agiter la famille centriste de la majorité. Au sein de l'UMP d'abord, puisque Jean-Pierre Raffarin a annoncé mardi la création d'un «mouvement» au sein du groupe au Sénat. La trentaine d'élus qui le composent a officialisé sa démarche à l'issue d'une rencontre avec Nicolas Sarkozy. Baptisé «République et territoires», ce rassemblement a l'intention de se prévaloir de sa liberté de vote et s'inspire des statuts qui stipulent que l'UMP se coordonne en mouvements. «Ce n'est pas une tentative avortée de constitution d'un groupe, ce mouvement s'inscrit parfaitement dans l'UMP», explique-t-on dans l'entourage de l'ancien premier ministre.

Autre ténor centriste reçu mardi par Nicolas Sarkozy, Hervé Morin, président du Nouveau Centre, qui a fait les frais du remaniement. Entre les deux hommes, qui se sont retrouvés mardi pendant trois quarts d'heure, une partie difficile s'est engagée depuis que Morin a fait connaître

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant