Les centristes misent encore sur Juppé

le
0

Dimanche, selon les sondeurs, les électeurs centristes ont voté à 75 % pour Alain Juppé et 25 % pour François Fillon. Les sympathisants de François Bayrou, fervent soutien du maire de Bordeaux, se sont exprimés encore plus massivement pour lui. Sur le papier, ce n'est donc pas cet électorat-là, d'ailleurs moyennement mobilisé (ils n'auraient été que 10 à 15 % de votants centristes dimanche) qui peut renverser la vapeur le week-end prochain en faveur de Juppé. Pourtant, leurs dirigeants — de l'UDI au MoDem — se disent certains que la table peut encore être renversée. Et comptent mettre les bouchées doubles. « Ceux qui connaissent Juppé savent que ce n'est ni un mollasson, ni un hésitant, ni un influençable. Ce second tour est une nouvelle élection qui s'ouvre, veut croire Jean-Christophe Lagarde, le président de l'UDI. Le premier tour a été celui du choix des personnalités. Le second va être celui des projets. »

Pour les centristes, un problème a chassé l'autre : les voilà débarrassés, comme ils l'espéraient, d'un Sarkozy auquel ils sont pour la plupart allergiques. Mais Fillon, jugé trop radical en matière économique, n'est pas pour autant leur « tasse de thé ». « Même les chrétiens-démocrates qui l'aiment bien trouvent que ça va trop loin », explique l'un d'eux, tandis que Lagarde brandit le droit du sol que Fillon « propose de ne plus rendre automatique » : « c'est no way pour nous ! »

Que fera Bayrou si Fillon gagne ?

Si Fillon l'emporte, la question d'une candidature centriste serait-elle toujours exclue ? Bayrou a répété qu'il ne serait pas candidat face à Juppé mais qu'en cas de victoire de Sarkozy, il irait « dans la minute suivante ». Le maire de Pau n'a en revanche jamais rien dit de l'hypothèse Fillon, si ce n'est avoir pris ses distances avec son programme qu'il juge socialement trop radical. Rien n'empêche donc Bayrou d'esquisser un autre projet : le sien. « Cela bousculerait le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant