Les centrales nucléaires ont résisté à l'ouragan

le
0
Les centrales d'Indian Point et de Salem ont chacune dû fermer un réacteur. Celle d'Oyster Creek, à l'arrêt, a craint pour le système de refroidissement de sa piscine de combustible usagé. Toutes trois ont cependant tenu le choc.

La catastrophe a été évitée. Les centrales nucléaires de la côte Est des États-Unis ont, dans l'ensemble, bien résisté à l'ouragan Sandy même si deux centrales ont dû arrêter des réacteurs par précaution. À commencer par celle d'Indian Point, située à environ 70 km au nord de New York, qui a fermé l'un de ses deux réacteurs lundi soir, selon Associated Press. L'exploitant, Entergy Corp, a évoqué auprès de l'agence de presse un problème d'alimentation électrique extérieure sans donner plus de détails. La situation serait sous contrôle et ne présenterait aucun danger pour le personnel ou les habitants, assure-t-il. Le second réacteur de la centrale fonctionnerait sans problème à pleine puissance.

Un autre réacteur nucléaire, Salem...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant