Les centrales d'EDF sous surveillance accrue

le
0
INFOGRAPHIE - Vieillissement, séismes, inondations: questions sur les faiblesses potentielles du parc atomique français.

François Fillon a annoncé que «toutes les centrales» françaises allaient être contrôlées afin de tirer les enseignements de la catastrophe japonaise. Les installations nucléaires font déjà l'objet de 880 inspections par an, menées par l'ASN (Autorité de sûreté nucléaire) dont un quart sont inopinées. Revue de la sûreté des centrales en quatre questions.

o Résistent-elles aux séismes ?

Les experts de l'IRSN (Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire), l'appui technique de l'ASN, le «gendarme» de l'atome civil, ont réévalué le risque sismique en France en fonction de l'évolution des connaissances, pour définir de nouvelles règles, publiées en 2006. «En Rhône-Alpes, explique Claude Birraux, député UMP de Haute-Savoie, l'un des parlementaires connaissant le mieux le sujet, les centrales sont capables de résister à un séisme de magnitude 6 à 8.»

Même si la France ne se situe pas sur des failles aussi actives que le Japon et qu'un

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant