Les catholiques VEULENT PESER

le
0
Les catholiques VEULENT PESER
Les catholiques VEULENT PESER

Certains somment les gouvernants d'ouvrir davantage nos frontières aux migrants, d'autres préfèrent défendre les valeurs « en danger » de la famille. Mais tous ces catholique si différents, plus ou moins pratiquants, entendent bien peser dans le débat politique. Dans le cortège de la Manif pour tous, qui ressuscite demain dans la capitale, deux ans après son dernier défilé, la frange conservatrice du catholicisme hexagonal doit battre le pavé contre la GPA (gestation pour autrui) ou la théorie du genre. Le mouvement a mis sur le devant de la scène des contestataires revendiquant leur étiquette religieuse.

 

Au-delà, les « cathos » de tous bords politiques s'invitent dans la sphère publique. Suivant les exhortations du pape François, l'épiscopat français incite ses ouailles à s'engager, y voyant « une forme de charité première ». L'assassinat du père Hamel le 26 juillet donne encore plus d'écho à cet appel qui se garde bien de distiller des consignes partisanes.

 

Des citoyens très courtisés

 

La lettre publique des évêques, qui s'alarme d'une intégration en panne ou d'une laïcité sous tension, parue avant-hier, montre cette volonté de compter dans la « cité ». 3 000 exemplaires ont été envoyés aux élus, partis et autre syndicats. L'organisation chrétienne la Politique, une bonne nouvelle aide, elle, les 18-35 ans à s'engager. « Je constate chez eux un désenchantement de la politique telle qu'elle se pratique, mais en même temps, un grand désir pour changer les choses », positive le prêtre jésuite Grégoire Catta, membre de l'association.

 

Les citoyens qui affichent leur foi sont très courtisés par les prétendants à l'Elysée, à l'instar de ceux de droite qui font quasiment campagne dans la nef. Le 15 août, on a ainsi vu Nicolas Sarkozy à l'église du Lavandou, Alain Juppé à Lourdes et François Fillon dans son fief de Solesmes. Les croyants sont aussi cajolés ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant