Les catholiques se désolent du peu de migrants accueillis en France

le
2
Une famille dans un camp de migrants syriens porte de Saint-Ouen, à Paris. (Visuel d'illustration)
Une famille dans un camp de migrants syriens porte de Saint-Ouen, à Paris. (Visuel d'illustration)

« Que chaque paroisse, chaque communauté religieuse, chaque monastère, chaque sanctuaire d'Europe accueille une famille. » Les catholiques français ont répondu en nombre à cet appel du pape François pour les migrants lancé le 6 septembre. « Il nous faut cesser de considérer ces personnes comme des agresseurs dont on doit avoir peur, avaient à l'époque embrayé les dix prélats qui composent la Conférence des évêques de France. Migrants économiques ou politiques, il n'est pas acceptable de faire un tri qui viserait à en accueillir certains seulement. Ces personnes ne viennent pas dans un esprit de conquête mais de fuite et de survie. »

Las, plus de six mois après, une certaine amertume domine. « Dans nombre de diocèses, on a mis en place, en lien avec les communes, des structures d'accueil, et les réfugiés n'arrivent pas, ou repartent, se désole Mgr Olivier Ribadeau-Dumas, secrétaire général de la Conférence des évêques de France. Ce sont des coquilles vides. Et nous craignons maintenant que les bonnes volontés ne se découragent. Les bénévoles se mobilisent depuis six mois, et comme personne n'en profite, ils risquent de baisser les bras. »

Places vides

Le diocèse de Pontoise, par exemple, avait été parmi les premiers à accueillir 95 personnes reçues par la France en provenance d'Allemagne : aujourd'hui, la plupart de ces migrants sont retournés en Allemagne. « Après l'appel...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M9425023 il y a 9 mois

    Il n'y a pas que les Catholiques qui s'en désolent. Les Français laïcs qui produisent des richesses pour les reste de la population n'en est pas autrement surpris. Les réfugiés n'en sont pas moins clair voyants sur les pays à éviter. J'ai offert un logement pour un couple avec enfants depuis cet été, mais il reste désespérément vide. Mieux vaut un taudis dans un pays porteur d'espoir plutôt qu'un palace dans un navire en perdition.

  • M1765517 il y a 9 mois

    accueil "TEMPORAIRE" !