Les catégories de fonds actions de droit français ont toutes décollecté en mars

le
0
(NEWSManagers.com) - La hausse de l'encours des fonds monétaires et la baisse des souscriptions nettes pour l'ensemble des catégories de fonds actions caractérisent ce mois de mars. L'aversion au risque des investisseurs a repris ses droits, selon les statistiques d'Europerformance-SIX Telekurs portant sur les fonds de droit français. Avec une exception cependant : la catégorie d'OPCVM investis en obligations à haut rendement a collecté.

Dans le détail, mars est donc un nouveau mois de collecte pour les fonds de trésorerie. Dans leur ensemble, ces derniers voient leur encours progresser de 4,15 milliards d'euros, soit une hausse de 1,9 %. Les monétaires régulières engrangent 5,16 milliards d'euros en net (+2,2 %). Compte tenu de la composition de leurs portefeuilles, la décollecte de 1,13 milliard sur les fonds de trésorerie dynamique (-4,9 %) ne change pas franchement la donne. Les investisseurs ont bien réduit leur exposition au risque.
Dans ce contexte, les fonds obligataires ont grossi de 370 millions en mars. Pour leur part, ceux de la zone euro ont engrangé des souscriptions nettes de 260 millions d'euros. ce qui, avec leur performance de 0,40 % sur le mois de mars, entraîne une hausse de leur encours de 0,8 %. De leur côté, les fonds d'obligations internationales ont bénéficié de 70 millions d'euros de souscriptions nettes. Leur gain moyen de 0,35 % permet à leurs actifs sous gestion de progresser de 0,9 %. Enfin, les fonds d'obligations à haut rendement se présentent comme les seuls actifs risqués dont l'encours progresse (+3,9 %) du fait de souscriptions nettes (40 millions d'euros) et d'un gain de 0,77 % .

Ce n'est pas le cas pour l'ensemble des catégories actions qui affichent une décollecte globale de 1,66 milliard d'euros. Plus précisément, la catégorie actions françaises a été la plus touchée avec des sorties nettes de 580 millions d'euros devant l'ensemble des fonds d'actions européennes (- 270 millions d'euros) et de la zone euro (-220 millions). Suivent ensuite les fonds investis sur l'Asie/Pacifique (-160 millions) et ceux investis à l'international (-140 millions). Compte tenu des performances moyennes de chacune de ces catégories (0% pour les fonds actions françaises, +0,08 % pour les OPCVM actions européennes, -0,30 % pour les fonds actions de la zone euro, -1,38 % pour les fonds d'actions Asie/Pacifique, et -0,59 % pour les fonds internationaux), les encours de ces catégories baissent respectivement de 2 %; -0,5 % ; -0,8 % ; -4,5 % et -1,3 %.
A noter une nouvelle exception, en matière d'encours cette fois : les fonds d'actions américaines qui ont pourtant décollecté de 230 millions ont, grâce à un gain moyen de 3,19 %, vu leurs actifs sous gestion augmenter de 2 %.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant