Les casques de Dr. Dre, accessoires rendus incontournables par les sportifs

le
0
Les casques de Dr. Dre, accessoires rendus incontournables par les sportifs
Les casques de Dr. Dre, accessoires rendus incontournables par les sportifs

(AFP) - Immanquablement vissés sur les oreilles des footballeurs, nageurs ou basketteurs, les écouteurs colorés de Dr. Dre, sur lesquels Apple pourrait mettre la main, sont devenus grâce aux vedettes du sport et de la musique un instrument de mode, un accessoire chic.Quand Cristiano Ronaldo, Lebron James ou Kobe Bryant débarquent au stade, ils ont forcément une paire de gros écouteurs colorés sur les  oreilles pour écouter de la musique, s'isoler et rester concentrés avant leurs matches.

Et les riches vedettes du sport ne choisissent pas n'importe quels écouteurs: ils possèdent le plus souvent des casques de la marque californienne Beats Electronics, sur le point d'être rachetée par le géant de l'informatique Apple pour la somme record de 3,2 milliards de dollars.

Le rappeur américain Dr. Dre, 49 ans, a créé cette marque en 2008 avec l'homme d'affaires et producteur Jimmy Iovine. Beats Music produit des enceintes, des écouteurs et elle a aussi lancé récemment un service de musique en streaming (sans téléchargement).

Mais son produit phare, ce sont ses gros casques audio colorés qui se sont rapidement démarquée de leurs concurrents grâce à un marketing agressif, des couleurs flashy et un côté très mode, presque "bling-bling".

L'entreprise californienne, grâce notamment à l'implication de Dr. Dre, a rapidement conquis de nombreuses vedettes de la musique: Lady Gaga, Justin Bieber, Katie Perry ou Eminem sont ainsi de fervents utilisateurs de ces casques au son flatteur.

L'entreprise s'est aussi alliée avec le DJ français David Guetta en 2011 pour produire un casque spécifiquement adapté aux platinistes.

Génie marketing

Mais à côté du monde de la musique, Beats Music a aussi rapidement pu compter sur une publicité bon marché pour promouvoir ses produits auprès des jeunes, sa cible privilégiée: ses casques ont en effet été adoptés par de nombreux sportifs qui sont en permanence sous l'oeil des caméras.

Qu'il ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant