Les Casques bleus de l'environnement

le
0
Développement durable et guerre ou maintien de la paix ne sont pas nécessairement antinomiques...
Développement durable et guerre ou maintien de la paix ne sont pas nécessairement antinomiques...
L'ONU veut la paix. Une paix durable, dans tous les sens du terme...
Il ne sera pas dit que les Nations Unies ne se sont pas penchées sur les enjeux environnementaux d'aujourd'hui et de demain. La création du Programme des Nations Unies pour l'Environnement (PNUE) en 1972 et celle du Groupe Intergouvernemental d'Experts sur l'Évolution du Climat (GIEC) seize ans plus tard démontraient déjà un intérêt prononcé pour l'évolution de la conjoncture écologique.
Reste à mettre en oeuvre une organisation mondiale de l'environnement, suivant le souhait de nombreux décideurs qui se heurtent toutefois à certaines oppositions résolues, celle de la Chine en tête, et bien sûr à débloquer les négociations climatiques, lesquelles progressent très timidement depuis l'échec retentissant du Sommet de Copenhague (Danemark) fin 2009.
En attendant l'élaboration d'un nouveau traité international pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et ainsi tenter de contenir le réchauffement climatique, le PNUE a lancé la semaine dernière un nouveau programme de formation qui vise à « intégrer la gestion de l'environnement et des ressources naturelles dans la planification des seize opérations de maintien de la paix de l'ONU », résument nos confrères du site Internet Actu-environnement.com. Une autre manière d'appréhender la paix, en plaçant dans la réflexion des considérations écologiques jusqu'alors largement oubliées, alors même qu'elles sont essen
Lire la suite
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant