Les Casques bleus, ces soldats qui défendent la paix

le
0
FOCUS - Environ 99.000 militaires et policiers venant de 114 pays différents forment les Casques bleus de l'ONU. Le point sur cette force de maintien de la paix à l'heure où la Ligue arabe demande son envoi en Syrie.

• Qu'est-ce qu'un Casque bleu? C'est un soldat qui œuvre dans le cadre d'une opération de paix conduite sous l'égide des Nations unies. Depuis les années 90, les opérations de maintien de la paix de l'ONU emploient aussi bien des civils que des militaires mais l'appellation «Casque bleu» fait stricto-sensu référence aux militaires. Les soldats opérant sous les ordres de l'ONU ont arboré pour la première fois le fameux casque bleu en 1956, lorsque les Nations Unies sont intervenues dans la crise du Canal de Suez.

• Combien sont-ils? Environ 120.000 personnes originaires de 114 pays, dont 18.000 personnels civils, participent aux 16 missions de maintien de la paix des Nations Unies à travers le monde. On dénombre à côté de ces civils 99.000 militaires et policiers. Au 31 décembre 2011, le pays qui contribue le plus à ce contingent militaire est le Bangladesh avec 10400 hommes, suivi du Pakistan, 9500 hommes, et de l'Inde, 8100 hommes. La France arrive 18e avec 1390 mi

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant