Les casinos asiatiques bientôt maîtres du jeu

le
0
Macao et Singapour sont des destinations prisées par les amateurs de jeu, tandis que Las Vegas peine à se relever de la crise. Les casinos asiatiques pourraient détrôner les États-Unis d'ici à quelques années.

L'année 2011 sera rentable pour les casinos asiatiques. En témoignent les résultats semestriels de Galaxy Entertainment, l'un des six opérateurs de casinos autorisés à Macao. Son bénéfice net a certes chuté de 20,4% sur les six premiers mois de l'année, à 378,3 millions de dollars de Hong Kong (33,6 millions d'euros), sous le poids d'une charge exceptionnelle de 800 millions de dollars hongkongais (71,1 millions d'euros). Mais son résultat brut d'exploitation (Ebitda), lui, a bondi de 84%, pour atteindre 1,8 milliard de dollars hongkongais. Une performance qui dépasse les attentes des analystes.

Cette solide croissance est un signe de plus de l'éclatante santé des casinos en Asie. A l'exception du Japon, tout du moins. Comme les Etats-Unis, le Canada, le Royaume-Uni ou encore la France, l'Archipel nippon a été durement frappé par la crise économique mondiale. Une crise qui n'a visiblement pas impacté Macao, l'ancienne colonie portugaise devenue une région administ

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant