Les cas de grippe aviaire en Europe peut-être liés, selon l'OIE

le
0

PARIS, 17 novembre (Reuters) - Les cas de grippe aviaires enregistrés ces deux dernières semaines en Allemagne, aux Pays-Bas et au Royaume-Uni pourraient être liés, dans la mesure où le virus est le plus souvent transmis par les animaux sauvages, a déclaré lundi le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE). "Certains oiseaux migrateurs font des milliers de kilomètres. Ça (le virus) peut apparaître partout à tout moment", a déclaré Bernard Vallat à Reuters. "Pour éviter des crises comme celles qui se sont produites il y a une dizaine d'années il faut détecter très rapidement la maladie", a-t-il ajouté. Il a toutefois rappelé que bien que la souche H5N8 apparue en Allemagne ce mois-ci et aux Pays-Bas ce week-end soit susceptible de causer des dégâts sévères aux élevages de volailles, elle n'a jamais été détectée chez l'homme. La souche H5N8 a durement touché l'Asie mais n'avait jamais été répertoriée en Europe avant sa détection dans un élevage de dindes en Allemagne. Aux Pays-Bas, les autorités ont annoncé dimanche que le cas de grippe aviaire découvert dans un élevage du centre du pays était le fait du virus H5N8. ID:nL6N0T708S Quant au cas détecté dans un élevage du nord de l'Angleterre, on ne sait pas encore s'il s'agit de la souche H5N8. En tout cas, il ne s'agit pas de la forme H5N1, transmissible à l'homme et à l'origine de centaines de morts. ID:nL6N0T71QE (Sybille de La Hamaide; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant