Les cartes rebattues dans une gauche disparate avec 10 candidats

le
11
Arnaud Montebourg le 1er décembre 2016 à Paris ( AFP / BERTRAND GUAY )
Arnaud Montebourg le 1er décembre 2016 à Paris ( AFP / BERTRAND GUAY )

Après le renoncement de François Hollande à briguer un deuxième mandat, les cartes sont rebattues dans une gauche très disparate et qui compte déjà une dizaine de candidats à l'élection présidentielle, à l'intérieur ou à l'extérieur de la primaire.

Dans la primaire organisée par le Parti socialiste:

- Arnaud Montebourg (PS), 54 ans

L'ex ministre de l'Economie de Jean-Marc Ayrault et Manuel Valls a été le premier à déposer ses parrainages rue de Solférino jeudi. Celui qui avait totalisé 17% des voix à la primaire de 2011 apparaît comme le favori contre Manuel Valls qu'il avait contribué à faire nommer à Matignon.

- Benoît Hamon (PS), 49 ans

L'ancien ministre de l'Education nationale de Manuel Valls a réaffirmé vendredi son souhait de participer à la primaire. Il a prévu de déposer ses parrainages le 9 décembre.

Montage réalisé le 1er décembre 2016 de portraits d'archives d'Arnaud Montebourg,  Marie-Noell
Montage réalisé le 1er décembre 2016 de portraits d'archives d'Arnaud Montebourg, Marie-Noelle Lienemann, Gérard Filoche (en haut de GàD) et Benoît Hamon, François de Rugy, Jean-Luc Bennahmias (En bas de GàD) ( AFP/Archives / Bertrand GUAY, Joël SAGET )

- Marie-Noëlle Lienemann (PS), 65 ans

Issue comme les deux précédents de l'aile gauche du PS, la sénatrice de Paris a ses parrainages, mais veut inciter ses camarades à "réfléchir à une candidature unique" des frondeurs. Elle rédigera prochainement une lettre en ce sens.

- Gérard Filoche (PS), 70 ans

Membre du Bureau national du Parti socialiste, ancien syndicaliste et inspecteur du travail, Gérard Filoche se "bagarre" pour réunir les parrainages requis.

- François de Rugy, 42 ans

Le Député de Loire-Atlantique transfuge d'EELV, vice-président de l'Assemblée nationale, est candidat au nom de son parti, le Parti écologiste.

- Jean-Luc Bennahmias, 62 ans

Président du Front démocrate et co-président de l'Union des Démocrates et Ecologistes, ex-secrétaire national des Verts puis vice-président du MoDem, est lui aussi candidat au nom de son parti, associé à la Belle alliance populaire (BAP).

- Pierre Larrouturou, 52 ans

Cofondateur de "Nouvelle Donne" avec Nathalie Cayet, ancien membre du PS et d'Europe Ecologie-Les Verts, Pierre Larrouturou a annoncé sa candidature jeudi. Mais elle doit encore être validée par le Conseil national d'organisation de la primaire.

Manuel Valls le 2 décembre 2016 à Nancy
Manuel Valls le 2 décembre 2016 à Nancy ( POOL/AFP / JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN )

Candidature attendue dans le cadre de la primaire :

- Manuel Valls (PS), 54 ans

Le Premier ministre apparaît avec le renoncement de François Hollande comme le candidat "naturel" de la gauche de gouvernement -de nombreux proches du chef de l'Etat s'étaient exprimés en ce sens ces dernières semaines. Il doit encore confirmer sa participation.

Candidatures en dehors de la primaire:

- Yannick Jadot, 49 ans

Le député européen EELV a été investi à la présidentielle à la faveur d'une victoire lors de la primaire EELV. Il a réaffirmé jeudi soir sa volonté d'être candidat en dehors de la primaire initiée par le PS. Mais il pourrait avoir des difficultés à réunir les parrainages nécessaires.

- Emmanuel Macron, 38 ans

L'ancien ministre de l’Economie, qui a contribué à affaiblir François Hollande en déclarant sa candidature à la présidentielle le 16 novembre, a lui aussi réaffirmé jeudi sa volonté d'être candidat sans passer par la primaire.

- Sylvia Pinel, 39 ans

La présidente du Parti radical de gauche a été désignée la semaine dernière pour porter les couleurs de son parti à l'élection présidentielle.

- Jean-Luc Mélenchon, 65 ans

Fondateur du mouvement "La France insoumise", candidat à l'élection présidentielle de 2012. Ancien député européen, sénateur de l'Essonne, et ministre délégué à l'enseignement professionnel de Lionel Jospin (sous Jacques Chirac).

- Nathalie Arthaud, 46 ans

Professeur d'économie et de gestion. Membre de Lutte ouvrière. Candidate à l'élection présidentielle en 2012.

- Philippe Poutou, 49 ans

Ancien ouvrier. Membre du Nouveau parti anticapitaliste. Candidat à l'élection présidentielle en 2012.

- Bastien Faudot, 37 ans

Il portera les couleurs du MRC, le mouvement fondé par Jean-Pierre Chevènement.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • antoin94 il y a 5 jours

    quant à Valls , il n'a pas fini de boire la tasse , en souriant ou en grimacant ....

  • antoin94 il y a 5 jours

    G Filoche porte la haine hurlante sur son visage , Montebourg la suffisance creuse , MN Linnemann la conviction d'être dans le vrai et le serieux , Hamon la hargne rentrée et furibarde , de Rugy la reflexion bêbête et endormie et Benhamias la béatitude d'un Stroumpf rigolard ......

  • cavalair il y a 5 jours

    Pour paraphraser la grosse Mit, La gauche on l'aime tellement que l'on veut en 10 candidats a la presidentielle

  • bobded il y a 5 jours

    et Bennahmias qui mange a tous les rateliers

  • M4098497 il y a 5 jours

    De Rugy, le clone de celui qui faisait payer ses amendes par la collectivité. Brown nose diraient les anglais tellement il se courberait pour avoir un poste

  • M4098497 il y a 5 jours

    Lire DISPARUE à la place de DISPARATE

  • M4098497 il y a 5 jours

    Benoit Hamon est pas mal. Dommage qu'il devienne sourcilleux quand il doit parler de sa compagne qui travaille dans une industrie du luxe à un haut niveau. Ah la lutte des classes . Enfin de la première classe

  • M4098497 il y a 5 jours

    Moi je verrais bien Filoche en chef d'Etat mais pas de la France. Un de ces états qui nous font marrer par l'imbécilité de leur chef. N'oublions pas que ce triste sire s'est réjoui de la mort du président de Total, disparu dans un accident d'avion

  • rraclot il y a 5 jours

    Sérieux non.. ! Perdu.. Oui !!

  • rraclot il y a 5 jours

    C'est cela la gauche en France ? Heureusement ils ont avec eux ( Valls, Martinez, le maire de Paris et...? J'en oublie)