Les cantonales, premier test électoral pour le FN de Marine Le Pen

le
0
Présents dans les trois quarts des cantons renouvelables, les candidats du Front national espèrent profiter des sondages flatteurs de leur présidente. Et mettre l'UMP en difficulté.

Le Front national se présente pour la première fois devant les électeurs avec Marine Le Pen comme présidente. Les élections cantonales des 20 et 27 mars, où la moitié des conseillers généraux seront renouvelés, diront si les candidats FN à un scrutin local tirent profit des sondages flatteurs pour Marine Le Pen qui se multiplient dans la perspective de la présidentielle de 2012. «Nous sommes portés par une dynamique, argumente Marine Le Pen. Nous espérons donc faire mieux qu'aux cantonales de 2004, où le FN avait obtenu plus de 12% des voix au plan national.»

Un pari qui est loin d'être gagné. Aux régionales de mars 2008, le FN avait recueilli 4,85% des voix et des listes dissidentes 0,15% des suffrages. Ce très mauvais résultat, il est vrai, s'expliquait par la crise profonde que traversait alors le parti frontiste après l'élection de Nicolas Sarkozy à l'Élysée. Le contexte politique est aujourd'hui évidemment plus prometteur pour le FN. Le parti de Marin

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant