Les candidats nationalistes en tête en Bosnie-Herzégovine

le
0

SARAJEVO, 13 octobre (Reuters) - Les candidats nationalistes étaient en tête dimanche soir des premiers résultats partiels en Bosnie-Herzégovine où les 3,3 millions d'électeurs étaient appelés à pourvoir à plus de 500 fonctions électives, dont les trois postes de la présidence collégiale. Sur la base de premiers résultats partiels, Bakir Izetbegovic est en passe d'être réélu représentant de la communauté bosniaque musulmane à la présidence tripartite. Dragan Covic devrait représenter la communauté croate et Zeljka Cvijanovic la communauté serbe. Izetbegovic a fait campagne sur la nécessité d'un Etat fort et unifié. Mais Covic plaide pour la création d'une entité croate tandis que le parti de Cvijanovic pousse pour une dissolution de la Bosnie. Depuis les accords de paix de Dayton, en 1995, la Bosnie est divisée en deux entités distinctes, la Fédération croato-musulmane de Bosnie-Herzégovine et la Republika Srpska. Outre les trois élus de la présidence tripartite, les électeurs devaient également renouveler dimanche le parlement national, les assemblées des deux entités distinctes, dix assemblées cantonales et l'assemblée du district de Brcko. A 17h00 GMT, heure de fermeture des bureaux de vote, un peu plus de la moitié des électeurs s'étaient exprimés. Les résultats des législatives ne devraient pas être connus avant lundi. Cette architecture institutionnelle fait de la Bosnie un pays dirigé par des partis dont les visions semblent inconciliables. Et leurs divergences freinent les réformes qui seraient nécessaires au rapprochement avec l'Union européenne et l'Otan. (Daria Sito-Sucic; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant