Les candidats interpellés sur le droit à l'euthanasie

le
0
L'Association pour le droit de mourir dans la dignité lance mercredi une campagne utilisant l'image des candidats qui s'opposent à la légalisation d'une aide active à mourir.

Nicolas Sarkozy allongé sur son lit de mort à l'hôpital... Après la Fédération des aveugles en janvier, et d'autres avant, c'est au tour de l'Association pour le droit de mourir dans la dignité (ADMD) d'utiliser l'image des politiques pour les interpeller.

Cette fois, la campagne cible trois candidats à l'élection présidentielle: Nicolas Sarkozy, François Bayrou et Marine Le Pen. Tous trois sont représentés par un photomontage dans la même situation que le chef de l'État. Avec un message: «Doit-on vous mettre dans une telle position pour faire évoluer la vôtre sur l'euthanasie?»

Pourquoi avoir choisi ces candidats-là? Parce que ce sont «les plus opposés à la légalisation d'une aide active à mourir», explique l'association. Ainsi «sont-ils mis en situation de fin de vie, au fond d'un lit de douleur, afin de les pousser à réfléchir à cette importante question de liberté individuelle», poursuit l'ADMD.

«Ça, c'est un vrai débat de fond»

Dans une interv

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant