Les candidats du PS mesurent leurs forces

le
0
Pour se présenter aux primaires socialistes, les prétendants doivent recueillir des parrainages d'élus.

Détail technique: si tous les électeurs ont le droit de voter aux primaires du PS, tout le monde ne peut pas se présenter. Si les velléités de candidatures se multiplient, la direction a fixé des règles pour pouvoir concourir. Les prétendants doivent d'abord recueillir un certain nombre de parrainages d'élus. Ce qui évite les candidatures farfelues. Ce qui permet aux candidats de jauger de leurs soutiens. Mais ce qui peut aussi se révéler un premier obstacle pour certains «petits» candidats.

La règle est souple cependant: 5% des parlementaires (soit 17 d'entre eux) ou 5% des membres titulaires du conseil national du PS (16 parrainages) ou 5% des conseillers régionaux ou généraux socialistes issus d'au moins 10 départements et 4 régions (100 parrainages) ou 5% des maires socialistes des villes de plus de 10.000 habitants issus d'au moins 4 régions (16 d'entre eux).

Évidemment, les favoris n'ont pas de difficulté. L'ancien premier secrétaire François Hollande dis

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant