Les candidats à la primaire PS surveillent leur image

le
0
Lionel Jospin était l'invité surprise du pot de la fédération de Charente-Maritime jeudi soir, prologue traditionnel à l'université d'été du PS

Ils disent que c'est le hasard. François Hollande et Martine Aubry sont arrivés ensemble, au même moment, presque main dans la main, jeudi soir au pot de la fédération de Charente-Maritime. Inattendu! Ce rassemblement militant fait chaque année figure de prologue à l'université d'été de La Rochelle. C'est toujours l'occasion de saisir la tonalité de la rentrée socialiste. Cette fois, c'est unité sous surveillance.

«Mieux vaut faire attention», sourit François Hollande, encerclé, comme les autres, par les micros, les caméras, les photographes et les bloggeurs . Chacun à l'affut d'une petite phrase ou d'une image. «On est dans l'anecdotisation», regrette le député de Corrèze. Favori des primaires, il conseille la vigilance dans la compétition. «Il faut que cela se passe le plus correctement. Le plus simplement, ça je ne sais pas…», sourit-il en regardant les journalistes qui l'entourent. Deux pas plus loin, Martine Aubry aussi est sous l'œil des caméras. Mai

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant