Les Canaris mangent les Aiglons

le
0
Les Canaris mangent les Aiglons
Les Canaris mangent les Aiglons

Arrêté sur le score de 2-2, ce Nice/Nantes round 2 a régalé les spectateurs. Si les Niçois ont été plus entreprenants, les Nantais ont eux été plus réalistes et ont su profiter des largesses offertes par la formation de Claude Puel (1-2).

OGC Nice 1-2 FC Nantes

Buts : Genevois (42e) pour le Gym // Alegue Elandi (11e) et Sightorsson (70e) pour les Canaris

Des premières pour une deuxième ! Alors que Nice et Nantes avaient dû se séparer début octobre à cause de pluies diluviennes, ce deuxième acte avait pourtant tout d'une grande première. Quelques minutes après la levée des rideaux, c'est le jeune Alegue Elandi qui s'est attribué le premier rôle en inscrivant son premier but pour sa toute première fois sur les planches de la Ligue 1. Bien aidé par ses souffleurs, Thomasson et Iloki, l'attaquant s'est offert son moment de gloire. Jaloux, Romain Genevois s'est lui aussi placé sous le feu des projecteurs pour inscrire son premier but en Ligue 1 lors de cette saison 2015/2016. Dans le dernier acte, c'est bien Sigþórsson qui a médusé les spectateurs en inscrivant lui aussi son premier but en Ligue 1. Les acteurs se prennent la main, tirent une révérence, les rideaux tombent : cette fois Nice/Nantes est bel et bien terminé.

Bis repetita


Arrêté par la pluie le 3 octobre dernier, cette rencontre en retard de la neuvième journée entre les Aiglons et les Canaris promet un bel apéritif à la soirée de Ligue des champions. Quand les uns visent une place dans le top 5, les autres entendent se relever après leur défaite contre Marseille. Dès le coup d'envoi, le 4-4-2 losange de Claude Puel porte ses fruits. Les Niçois imposent leur rythme et confisquent le ballon. Pas inquiétés pour autant, les Nantais font preuve de patience et prennent petit à petit avantage des largeurs latérales offertes par la composition des Aiglons. Et cette stratégie s'avère payante. Après un bon travail sur le côté droit, et grâce à un Bodmer à la ramasse, Alegue Elandi inscrit son tout premier but en Ligue 1 (11e). Comme lors du match arrêté, les Nantais ouvrent le score tôt dans le match. Les Niçois sont pris au piège de leur composition en losange.

Vexés, les hommes de Claude Puel réagissent rapidement et s'installent dans la moitié de terrain adverse. Après une superbe passe de Bodmer, qui tenait sans doute à se faire pardonner, Alexandre Mendy frappe en pivot mais voit sa tentative mourir à côté du cadre (18e). Cependant, comme depuis le début de la rencontre, les Niçois se font dépasser sur chaque tentative…






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant