Les caféiculteurs colombiens sont en colère

le
0

Commodesk - Les petits producteurs de café colombiens ne sont pas satisfaits des aides du gouvernement, et certains appellent à un blocage des routes à la fin février.

Les planteurs colombiens sont confrontés à une accumulation de difficultés,  le changement climatique, la rouille et le cours international du café. Quatre années de production inférieure à 8 millions de sacs (contre 12 millions de sacs auparavant) ont détérioré le revenu des producteurs et le rang de la Colombie sur le marché international du café.

Le gouvernement a accentué leur détresse avec la réévaluation du peso, qui a touché les secteurs d'exportation, à commencer par le café. Au moment de cette décision, les prix internationaux de l'arabica colombien avaient baissé de 26% (en 10 mois) tandis que le peso gagnait 7%, entraînant une réduction de 30% du prix local du café. C'est la raison de l'aide de 60.000 pesos par 125 kilos de café, triplée en novembre dernier, et applicable jusqu'à la fin janvier 2013.

Proche du pouvoir, Luis Genaro Muñoz, directeur de la Fédération nationale des producteurs de café, estime que cette subvention couvre deux fois et demie les coûts de production des caféiculteurs. Elle s'ajoute à une assurance des récoltes et une assistance technique, des dispositifs qui profitent surtout aux grands producteurs.

Ce n'est pas l'avis de petits producteurs comme Victor Correa, d'Antioquia, qui organise la rébellion contre la Federacafé, avec l'appui des cultivateurs de cacao et de riz. D'après lui, il manque 84 dollars par sac pour couvrir les frais de production du café colombien. Les petits exploitants se disent délaissés par un gouvernement qui accorde plus d'attention aux mines qu'à l'agriculture.

Après plusieurs années de production calamiteuses, les revenus des caféiculteurs pourraient cependant augmenter à la faveur de la rouille qui frappe maintenant les arbres des producteurs d'Amérique centrale, du Panama voisin au Guatemala. Touchée plus tôt par le parasite, la Colombie a renouvelé la moitié de ses caféiers ses six dernières années.

La Colombie a produit 7,7 millions de sacs de café en 2012, soit 1% de moins qu'en 2011 (7,8 millions), selon Federacafé. Ses exportations de café ont baissé de 7%, à 7,2 millions de sacs contre 7,7 millions en 2011. Le café colombien fait vivre 563.000 familles de producteurs.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant