Les cadres dans la banque veulent surtout bouger pour gagner plus

le
0

(NEWSManagers.com) - Nettement désireux d'évoluer professionnellement, les cadres du secteur bancaire sont néanmoins méfiants quant à l'évolution du marché de l'emploi du secteur...

En conséquence, selon le dernier baromètre RH Michael Page ? L'Agefi présenté hier, les intéressés sont nettement moins nombreux à se déclarer en veille active en vue de changer de poste. Ils ne sont que 40 % contre 59 % en février 2013.

Quant aux motivations qui les conduiraient à bouger, l'amélioration de leur rémunération reste prépondérante. Cette raison est évoquée dans 84% des cas contre 80% au début de l'année. Loin devant " les responsabilités liées au poste" (69%)." 58% des cadres interrogés n'ont eu aucune augmentation en 2013 contre 30 % en septembre 2012 qui prévoyaient ce gel total de leur rémunération. On comprend facilement, dans ce contexte de stagnation des salaires et des bonus, qu'ils soient plus nombreux à placer la rémunération en tête de leurs critères pour le choix d'un nouveau poste " , a indiqué Anne-Sophie Luçon, Manager Executif Senior de Michael Page Banque&Assurance. Le pourcentage est encore plus élevé pour les cadres des sociétés de gestion d'actif (71%) et de la banque privée (62%).

En outre, 16% des cadres ayant droit à des bonus n'en ont pas eu de bonus cette année. Cette absence d'augmentation et de bonus est d'autant plus mal vécue que 40% des cadres du secteur estiment que leur rémunération n'est pas à la hauteur de leurs compétences, indique un communiqué.

En pratique, la précédente édition du baromètre RH Michael Page ? Agefi avait aussi mis en évidence une forte dégradation de l'image du secteur bancaire auprès des cadres qui y travaillent. Les choses semblent se stabiliser mais, avec seulement 68% de répondants ayant une image positive, les scores sont très inférieurs à ceux de novembre 2011 (78%) et, plus encore, de ceux du secteur de l'assurance (89% d'image positive en janvier 2013).

Enfin, l'étude a mis en évidence un plus grand nombre de cadres en poste qui se disent motivés ? ils sont désormais 75 % contre 72% entre les deux dernières enquêtes. Mais ils sont aussi plus nombreux a déclarer vivre des situations stressantes, dues à la pression et à la charge de travail. Ils sont désormais 83 % contre 79% précédemment.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant