Les cadres d'Orange ne veulent plus venir travailler à Saint-Denis 

le
0
Depuis que son siège a été transféré dans le 93, la filiale d'Orange dédiée aux entreprises a enregistré onze agressions en douze mois. La direction multiplie les mises en garde.

Les salariés d'Orange Business Services (la filiale de France Télécom dédiée aux entreprises) font grise mine. Rien ne va plus depuis qu'ils ont quitté le XIII e arrondissement pour venir s'installer en mars 2010 à Orange Stadium, leur nouveau siège flambant neuf à Saint-Denis. Situé en plein c½ur du nouveau quartier d'affaires du Stade de France, au pied de la station de RER B Plaine-de-France et à deux pas de l'A86, le bâtiment avait pourtant tout pour plaire : immeuble de haute qualité environnementale, petit jardin, espaces ouverts, grandes fenêtres, etc.

Mais les salariés sont confrontés à des problèmes d'insécurité aux abords du bâtiment : vols à la portière, vols à la tire quand ils traversent l'esplanade pour aller rejoindre le RER D ou la ligne 13 du métro, vitres de voiture fracturées dans les parkings... Il faut dire que les 1850 salariés d'Orange Business Services, à 80 % des cadres équipés d'ordinateurs portables et de smartph

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant