Les Britanniques pourraient renoncer au Brexit, dit Tusk

le
0
    BRUXELLES, 13 octobre (Reuters) - Les Britanniques 
pourraient finalement décider de ne pas quitter l'Union 
européene puisque le bloc n'a pas l'intention de leur accorder 
les conditions avantageuses qu'ils recherchent, a déclaré jeudi 
le président du Conseil européen, Donald Tusk. 
    "Il n'y aura pas de compromis", a déclaré l'ancien Premier 
ministre polonais dans un discours prononcé à l'European Policy 
Centre. 
    "La vérité est brutale, le Brexit sera une perte pour tous." 
    "Si vous me demandez s'il y a une alternative à ce mauvais 
scénario, j'aimerais vous dire que, oui, il y en a une." 
    "Il est inutile de spéculer sur un 'Brexit en douceur' 
(...). A mon avis, la seule alternative au 'Brexit brutal', 
c'est 'Pas de Brexit', même s'il n'y a aujourd'hui pas grand 
monde pour croire en cette possibilité." 
    L'idée selon laquelle la Grande-Bretagne pourrait finalement 
ne pas respecter le résultat du référendum du 23 juin a émergé 
chez plusieurs dirigeants européens peu après le scrutin, mais 
la Première ministre Theresa May a écarté cette possibilité, 
rappelant à plusieurs reprises que "le Brexit signifie Brexit". 
    Londres espère toujours négocier avec Bruxelles une sortie 
en douceur qui lui permettrait de conserver son accès au marché 
commun européen tout en s'affranchissant des règles entourant la 
libre ciculation des personnes, ce que ses partenaires européens 
ont jusqu'à présent toujours refusé. 
 
 (Alastair Macdonald,; Nicolas Delame pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant