Les britaniques, grands acheteurs immobiliers en France

le
0

Après trois années de baisse, les étrangers reviennent sur le marché immobilier français. Une hausse de 53% a été enregistrée depuis le début de l'année. Explications de cette tendance.

Le retour des étrangers sur le marché immobilier

Pendant trois ans, de 2012 à 2014, une nette baisse des transactions immobilières réalisées par des étrangers en France a été observée. Entre 2012 et 2013, cette baisse a même atteint 13%. Mais une reprise est signalée par le dernier rapport de l'Observatoire du marché des acquéreurs étrangers non-résidents en France, depuis 2014. Entre janvier et mai 2015, l'augmentation des transactions a même atteint 53%, ce qui augure de bons résultats pour le reste de l'année. La France semble retrouver toute son attractivité, dans la capitale comme en province.

Des prix en baisse

Si les achats immobiliers sont en hausse sensible, le prix moyen des transactions est quant à lui en retrait : on note une baisse de 10% par rapport aux prix pratiqués au printemps 2014, avec un montant moyen des achats immobiliers à 315 000€. Logiquement, les prix sont généralement plus élevés à Paris qu'en province, avec une moyenne de 582 000€, pour un montant moyen de 287 000€ en province. Seule la très touristique région de Provence-Alpes-Côte d'Azur dépasse la capitale.

Les britanniques, très présents

La France attire différentes nationalités d'acheteurs mais les britanniques sont les plus nombreux. En 2014, leur nombre a même augmenté de 33% et la hausse atteint 53%, entre 2014 et 2015. Cela s'explique notamment par la reprise économique du Royaume-Uni.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant