Les brevets au c?ur du conflit Apple-Samsung 

le
0
Les deux géants s'accusent mutuellement d'utilisation frauduleuse de leurs innovations. Aujourd'hui, la détention de brevets sur des technologies clés est devenue un enjeu majeur.

Les ventes de l'iPhone 4S d'Apple pourraient être interdites en France. Car Samsung a décidé de frapper fort en attaquant le dernier-né de son grand rival devant le tribunal de grande instance de Paris. Son angle d'attaque : Apple utilise des brevets dans la téléphonie 3G dont Samsung revendique la paternité. En quelques mois, la concurrence opposant les deux champions de l'électronique grand public s'est muée en une véritable guerre autour de la propriété intellectuelle sur le design, les écrans ou les composants. En tout, 19 procès les opposent devant les tribunaux du monde entier. Apple a tiré le premier, en avril dernier. Jusqu'alors, les juristes de Cupertino avaient épargné Samsung, leur principal fournisseur de composants. Après avoir d'abord fait le gros dos, Samsung a contre-attaqué dès qu'Apple a fait interdire les ventes de sa tablette Galaxy Tab en Allemagne, aux Pays-Bas et en Australie.

L'enjeu ? Rien de moins que la domination des marchés mondiaux

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant