Les Bourses se stabilisent grâce aux publications d'entreprises

le
0

(AOF) - Après deux séances de repli, les marchés européens se sont stabilisés, les bonnes nouvelles sur le front des entreprises compensant les craintes politiques et géopolitiques. L'indice CAC 40 a clôturé pratiquement inchangé à 5 095,34 points (-0,01%) tandis que l'EuroStoxx 50 s'est effrité de 0,04% à 3468,51 points. Wall Street évoluait en légère baisse, le Dow Jones perdant 0,40% vers 17h30.

Si aucun développement significatif n'a été enregistré aujourd'hui, ni en ce qui concerne la géopolitique (Corée du Nord et Syrie), ni à propos des élections françaises, ces menaces potentielles continuent d'alimenter l'aversion au risque des investisseurs. Les valeurs les plus sensibles au risque politique ont ainsi prolongé leur recul, à l'instar du secteur bancaire. Société Générale a cédé 1,08%, Crédit Agricole 1,42% et BNP Paribas 0,46%. Les valeurs cycliques, comme celles appartenant au BTP, ont aussi fait l'objet de dégagements : Saint-Gobain, très exposé à la France, a perdu 0,88%.

De bonnes nouvelles sur le front des entreprises avaient pourtant permis aux marchés européens d'ouvrir en hausse avant que ceux-ci voient s'effacer leurs gains dans l'après-midi. Daimler (+0,56%) a ainsi indiqué que ses résultats du premier trimestre seraient supérieurs aux attentes et Faurecia (+1,04%) avait dévoilé des ventes plus élevées que prévu. Ces deux bonnes publications ont soutenu les secteurs des constructeurs et des équipementiers automobiles, permettant à Renault de gagner 0,37% et Valeo 0,9%.

Ces deux sociétés ont toutefois été devancées au sein de l'indice CAC 40 par Vivendi (+0,98%), qui est devenu l'une des valeurs préférées de Goldman Sachs en Europe.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant