Les Bourses européennes toujours en baisse à mi-séance

le
0
REPLI DES BOURSES EUROPÉENNES À MI-SÉANCE
REPLI DES BOURSES EUROPÉENNES À MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes étaient toujours en repli de près de 1% jeudi vers la mi-séance et Wall Street est attendue en légère baisse dans un contexte qui reste attentiste avant un discours, avec ses éventuelles indications sur le calendrier de hausse des taux aux Etats-Unis, que doit prononcer vendredi Janet Yellen, la présidente de la Réserve fédérale.

À Paris, le CAC 40 perd 0,65% (-28,69 points) à 4.406,78 points vers 10h30 GMT. À Francfort, le Dax recule de 0,82% et à Londres, le FTSE 0,29%. L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 abandonne 0,7% et l'EuroStoxx 50 de la zone euro 0,63%.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en baisse de 0,15%

Comme les marchés actions européens avaient progressé pendant trois séances de suite avant la session de ce jeudi, ils restent dans le vert depuis le début de la semaine.

Même si l'indice regroupant les valeurs liées aux matières premières reste de très loin celui qui affiche la meilleure performance sectorielle depuis le début de l'année (+27,5%), il recule de quelque 1,8%, peut-être plombé par la perspective de voir le dollar remonter si jamais Janet Yellen ouvre la porte à tour de vis monétaire imminent.

En attendant, le billet recule de 0,2% face à un panier de devises internationales tandis que l'euro regagne un peu de terrain par rapport à toutes les grandes monnaies.

Derrière, les matières premières, le secteur pharmaceutique (-1,68%) pèse également sur la cote, dans la foulée du net recul du secteur la veille aux Etats-Unis après les déclarations de plusieurs responsables politiques, dont Hillary Clinton, favorite dans les sondages à l'élection présidentielle du 8 novembre, exhortant Mylan à revoir à la baisse le prix de certains de ses médicaments.

Les actions de l'opérateur télécoms suisse Sunrise (+6,54%) et du distributeur belgo-néerlandais Ahold Delhaize (+1,37%) figurent parmi les plus fortes hausses du Stoxx 600 après l'annonce de résultats trimestriels supérieurs aux attentes.

(Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant