Les Bourses européennes terminent en ordre dispersé

le
0
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en ordre dispersé mercredi, les investisseurs jouant la carte de la prudence dans l'attente des décisions des trois principales banque centrales internationales, malgré des indicateurs jugés encourageants relatifs à l'économie américaine.

Ces données faisaient au contraire monter Wall Street de près de 0,5% au moment de la clôture en Europe.

À Paris, le CAC 40 a gagné 0,15% (6,08 points) à 3.992,69 points. Le Footsie britannique a pris 0,76% et le Dax allemand 0,06%, tandis que l'indice EuroStoxx 50 a pris 0,32%.

Les Bourses de Lisbonne, Madrid et Milan ont reculé de respectivement 1,16%, 0,27% et 0,37%.

La Fed annoncera le résultat de sa réunion de deux jours à 18h00 GMT et les investisseurs pensent qu'elle se montrera plus explicite sur le calendrier du dénouement de son programme de soutien à l'économie.

Aux Etats-Unis, le produit intérieur brut (PIB) a progressé de 1,7% en rythme annuel au deuxième trimestre, un chiffre nettement supérieur aux attentes, selon l'estimation préliminaire du département du Commerce.

Autre bonne nouvelle pour l'économie américaine, le secteur privé a créé 200.000 emplois au mois de juillet, soit plus qu'attendu, selon les chiffres du cabinet de conseil ADP.

Aux valeurs, Solvay (-2,21%) a accusé la plus forte baisse du CAC 40 après avoir abaissé ses prévisions annuelles.

AB Inbev a clôturé en tête de l'EuroStoxx 50, avec un gain de 6,91%, après avoir annoncé mercredi un bénéfice plus élevé que prévu au deuxième trimestre.

Sur le marché obligataire, les futures sur Bunds sont revenus à l'équilibre après avoir reculé dans la foulée des résultats de l'enquête ADP sur l'emploi aux Etats-Unis.

L'euro est reparti en légère hausse face au billet vert après avoir touché son plus bas de séance à 1,3213 dollar après l'annonce des chiffres de l'emploi et du PIB américain. Il évolue désormais autour de 1,3269 dollar.

La monnaie américaine est reparti à la hausse face à la monnaie japonaise à 98,31 yens.

Sur le front du pétrole, les cours sont orientés à la hausse après les chiffres montrant que la croissance américaine avait été plus importante que prévu au deuxième trimestre. Le baril de Brent a franchi le seuil des 107 dollars et le brut léger américain progresse de 1,22% à 104,44 dollars.

Constance De Cambiaire pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant