Les Bourses européennes terminent en nette hausse

le
0
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé lundi en forte hausse après la publication d'une série d'indicateurs économiques en Europe comme aux Etats-Unis renforçant l'idée selon laquelle la politique monétaire va rester accommodante et favorable à la prise de risques sur les marchés actions.

À Paris, le CAC 40 a bondi de 3,54% (158,02 points) à 4.616,90 points. Le Footsie britannique a pris 2,76% et le Dax allemand 2,74%. L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro a avancé de 3,31% et le FTSEurofirst 300 de 2,82%.

Malgré le vaste programme de rachats d'actifs lancé en mars par la Banque centrale européenne (BCE), la croissance du secteur privé a ralenti dans la zone euro en septembre avec des entrées de commandes plus faibles que prévu et des créations d'emplois à leur plus bas niveau depuis janvier, montrent les résultats définitifs de l'enquête Markit auprès des directeurs d'achat.

De même, aux Etats-Unis, le ralentissement du marché du travail ces derniers mois, dont ont témoigné les chiffres de l'emploi publiés vendredi, incite les investisseurs à penser que la Réserve fédérale retardera sa hausse des taux. Wall Street progressait de plus de 1% au moment de la clôture en Europe.

Les ressources de base, plus forte hausse sectorielle du jour en Europe avec un gain de 5,87%, ont profité de la poursuite du rebond du géant minier Glencore et de la hausse du sidérurgiste ArcelorMittal sur un relèvement de recommandation de Citigroup. Ces deux titres ont signé les deux plus fortes hausses du FTSEurofirst 300, 21,05% et 8,65% respectivement.

Les valeurs de l'énergie (+4,85%) ont pour leur part été portées par la hausse des cours du pétrole, le baril de Brent prenant plus de 3% à près de 50 dollars au moment de la clôture en Europe.

Aucun secteur n'a terminé dans le rouge.

Contre la tendance, l'allemand K+S a dévissé de quasiment 25% à 23,36 euros après le retrait de l'offre de rachat du groupe canadien Potash Corp of Saskatchewan.

(Bertrand Boucey pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant