Les Bourses européennes terminent en hausse, Paris gagne 1,81%

le
0
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en hausse appréciable mardi, encore que la Bourse de Londres ait enregistré un gain inférieur à ceux de ses homologues en raison du tassement des valeurs minières, ces dernières représentant 5% environ de la capitalisation totale de l'indice FTSE.

À Paris, le CAC 40 a terminé sur un gain de 1,81% (soit 83,41 points) à 4.701,36 points. Le Footsie britannique a avancé de 0,96% et le DAX allemand de 1,94%, tandis que les indices EuroStoxx 50 et FTSEurofirst 300 inscrivent des progressions de 1,77% et 1,28% respectivement.

Au même moment, Wall Street affichait également une bonne hausse, tirant parti du rebond des valeurs pétrolières et de rachats à bon compte. L'indice S&P-500 en profite pour revenir en territoire positif sur l'ensemble de l'année alors qu'il avait débordé sur le rouge la veille.

Le secteur minier a cédé du terrain aujourd'hui en raison du recul des cours du cuivre et de l'aluminium, les traders s'interrogeant une fois de plus sur la teneur future de la demande de la Chine, première consommatrice mondiale de métaux. Dans ce segment, Anglo American cède 6,3% et réalise la plus forte perte des indices Stoxx 600 et FTSEurofirst 300.

L'indice des ressources naturelles a terminé sur un recul de 0,8% et est le seul a être dans le rouge. ArcelorMittal, en lâchant 2,4%, est la seule valeur du CAC 40 en recul. Elle est aussi la troisième perte de l'indice FTSEurofirst 300.

Cette déprime des ressources de base n'a pas été atténuée par des cours pétroliers qui ont nettement remonté après leur fort recul de lundi, les échéances février sur le WTI texan et sur le Brent de mer du Nord gagnant autour de 2,4% au moment de la clôture des places européennes, les traders anticipant une météo qui redevienne plus de saison en Europe et en Amérique du Nord.

Bon nombre d'opérateurs étant en vacances en cette période de fin d'année, les volumes ont été ténus, ce qui a en général pour effet d'exagérer les variations de cours.

Naïm Aslam, analyste en chef du courtier AvaTrade, estime que les places européennes devraient se distinguer en 2016, au vu de l'engagement pris par la Banque centrale européenne (BCE) de soutenir l'économie de la zone euro. "Avec la BCE qui injecte des liquidités dans le système, les marchés européens resteront l'endroit où investir", dit-il.

Veolia Environnement affiche la meilleure performance du CAC 40 avec un gain de 3,28%. La valeur réalise pour l'heure un gain de près de 50% depuis le début de l'année.

Parmi les hausses notables de la journée figurent aussi Deutsche Telekom (+2,6%), LVMH et Deutsche Bank (+2,5%) et Inditex (+2,4%).

(Avec Sudip Kar-Gupta à Londres, Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant