Les Bourses européennes terminent en hausse, Paris gagne 0,98%

le
0
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES

(Reuters) - Les actions européennes ont terminé en hausse mardi, amorçant un rebond après trois séances consécutives de baisse qui les avaient fait tomber à leur plus bas niveau depuis un mois, les bons résultats de plusieurs grands groupes, comme Siemens, rassurant les investisseurs.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 a clôturé sur un gain de 0,56% à 1.297,82 points et l'EuroStoxx 50 a pris 0,79% à 3.038,42.

À Paris, le CAC 40 a fini en hausse de 0,98% (+40,73 points) à 4.185,29. Le Footsie britannique a progressé de 0,33% et le Dax allemand de 0,62%.

La Bourse de Madrid s'est adjugé 1,24% après les déclarations du ministre espagnol de l'Economie évoquant une croissance de 1% cette année.

Parmi les principaux contributeurs au rebond de l'EuroStoxx 50, Siemens a gagné 1,57% après ses résultats trimestriels et la confirmation de ses objectifs de croissance du bénéfice par action.

Au moment de la clôture en Europe, Wall Street esquissait un rebond plus timide et le Nasdaq était pénalisé par le recul de plus de 7% d'Apple au lendemain de résultats marqués par des ventes jugés décevantes des différentes versions de l'iPhone.

Le rebond des marchés américains est limité par la baisse inattendue de 4,3% en décembre des commandes de biens durables, qui pourrait peser sur les chiffres du produit intérieur brut (PIB) du quatrième trimestre.

Les résultats ont relégué au second plan les inquiétudes liées aux marchés émergents, à l'origine de la baisse des séances précédentes. Les investisseurs attendent mardi soir la décision de la banque centrale turque, qui pourrait relever son taux directeur pour endiguer la baisse de la livre. Celle-ci a progressé face au dollar pour le deuxième jour consécutif.

La banque centrale indienne avait pour sa part annoncé une hausse de taux en début de journée.

Le dollar, lui, progresse face aux autres grandes devises, dont l'euro, qui se traite autour de 1,3656.

Sur les marchés de matières premières, le pétrole est en nette hausse, profitant de l'arrivée d'une nouvelle vague de froid sur le sud des Etats-Unis.

Marc Angrand pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant