Les Bourses européennes terminent dispersées, Paris perd 0,15%

le
0
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en ordre dispersé mercredi, dans des marchés hésitants en attendant l'issue des négociations autour de la dette grecque.

L'indice CAC 40 a fini en baisse de 0,15% à 3.264,93 points et l'indice paneuropéen EuroStoxx 50 en recul 0,25%, alors que Francfort a pris 0,34% et Londres a progressé de 0,15%.

L'enthousiasme, déclenché par des informations selon lesquelles le Fonds monétaire international (FMI) envisageait d'accroître ses ressources, a été refroidi après l'annonce qu'il visait 600 milliards de dollars maximum (468 milliards d'euros) supplémentaires, un montant moins élevé qu'initialement annoncé.

La Grèce et ses créanciers ont repris leurs négociations, mercredi, dans un climat d'optimisme croissant quant à leur capacité à sortir de l'impasse pour conclure un accord d'échange de dette permettant à Athènes d'éviter un défaut de paiement en mars.

A Paris, Veolia a perdu 5,51% après l'annonce par la Commission européenne de l'ouverture d'une procédure formelle pour enquêter sur une éventuelle entente entre Suez Environnement (-2,6%), Veolia et Saur dans le marché de l'eau et des eaux usées en France, en particulier en matière de prix.

STMicroelectronics s'est adjugé 5,43%, plus forte hausse du CAC, dopé par des résultats meilleurs que prévu de son concurrent américain Linear Technology (+9,6%).

Société générale a pris 5,34% et Crédit agricole 3,24%, alors que l'indice européen des bancaires a cédé 0,12%, en attendant l'issue des négociations grecques et malgré des adjudications réussies de dette allemande et portugaise.

Juliette Rouillon, édité par Catherine Monin

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant