Les Bourses européennes terminent dans le rouge

le
0
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé mercredi dans le rouge sur fond de craintes sur le ralentissement de la croissance chinoise et l'impact de la hausse attendue des taux d'intérêt américains.

À Paris, le CAC 40 a perdu 44,41 points, soit 0,95%, à 4.637,45 points. A Francfort, le DAX a cédé 0,76% et à Londres, le FTSE a reculé de 0,14%, se retournant à la baisse en toute fin de séance après un nouveau plongeon des cours du pétrole.

Pénalisé par le secteur bancaire, l'indice général de la Bourse d'Athènes a chuté de 3,8%, touchant son plus bas niveau depuis juin 2012.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro et l'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 ont abandonné respectivement 0,61% et 0,35%.

L'inflation mesurée par les prix de détail s'est légèrement tendue en novembre en Chine mais elle reste bien en deçà de l'objectif de 3% du gouvernement pour cette année, au risque d'entraîner le pays dans une situation de déflation à la japonaise.

Sur le front du pétrole, les cours restent très volatils malgré l'annonce d'une baisse des stocks de brut aux Etats-Unis la semaine dernière, pour la première fois depuis le mois de septembre. Les cours ont évolué dans le vert en cours de séance mais sont à nouveau en baisse à l'heure de la clôture en Europe.

Aux valeurs et contre la tendance, Volkswagen a pris 6,21% après avoir affirmé que la sous-évaluation de la consommation de carburant et des émissions de dioxyde de carbone (CO2) ne concernait que 36.000 de ses véhicules environ et non pas 800.000, comme le constructeur l'avait annoncé dans un premier temps.

Les indices de référence de Wall Street évoluent dans le désordre dans un marché peu enclin au risque à l'approche de la réunion monétaire de la Réserve fédérale, les 15 et 16 décembre. Les investisseurs s'attendent à ce que la banque centrale américaine relève ses taux d'intérêt pour la première fois depuis près de 10 ans.

Sur le marché des changes, l'euro/dollar est remonté jusqu'à 1,0989, son meilleur niveau depuis le 6 novembre, et le yen a également atteint un plus haut d'un mois face au billet vert.

(Patrick Vignal pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant