Les Bourses européennes tentent un rebond à l'ouverture

le
0
LA BOURSE DE PARIS OUVRE DANS LE VERT
LA BOURSE DE PARIS OUVRE DANS LE VERT

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes tentent un rebond à l'ouverture mercredi après deux séances de baisse, encouragées par l'annonce de résultats solides du distributeur britannique Sainsbury pendant la période de Noël et par une hausse inattendue des ventes au détail en Allemagne au mois de novembre.

La stabilisation de la Bourse de Tokyo, après son recul de 3% la veille, soutient aussi la tendance tout comme la remontée des futures à Wall Street après une cinquième séance consécutive de baisse mardi.

À Paris, le CAC 40 regagne 12,81 points ou 0,31% à 4.096,31 après un quart d'heure d'échanges, au lendemain d'un recul de 0,68%. Le Dax avance de 0,19% à Francfort et le FTSE-100 de 0,09% à Londres, tandis que Madrid reprend 0,72% et Milan 0,20%.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro, en baisse de 4% depuis le début de l'année, regagne 0,37% et le FTSEurofirst 300 0,16%.

En tête des hausses du FTSEurofirst 300, Sainsbury, le numéro trois de la distribution alimentaire au Royaume-Uni, s'adjuge 4% après l'annonce d'une baisse moins forte que prévu de ses ventes sur son troisième trimestre fiscal clos le 3 janvier. Dans son sillage, Tesco, qui communiquera à son tour sur ses ventes jeudi, s'octroie 2,3% et Carrefour gagne 1,4%.

Plus forte hausse de l'EuroStoxx 50, Airbus progresse de 2,7% en réaction à des informations sur ses commandes de 2014, qui devraient avoir été supérieures à celles de Boeing selon une source citée par Reuters.

Les constructeurs automobiles sont également recherchés à l'image de Fiat Chrysler, en hausse de 1,5%, et de Daimler (+1%).

Les banques progressent aussi pour la plupart, à l'instar de HSBC, UBS, BBVA ou Deutsche Bank qui prennent plus de 1%, mais BNP Paribas (-0,4%), déclassée par Barclays, ne participe pas au mouvement.

LVMH décroche pour sa part de 1,5% après un déclassement de Deutsche Bank, passé d'"acheter" à "conserver" sur le groupe de luxe.

Du côté des valeurs moyennes, le groupe britannique de prêt-à-porter en ligne boohoo.com plonge de 41% après avoir averti sur ses résultats.

Sur le front des statistiques, les ventes au détail ont augmenté de 1% en novembre en Allemagne, alors qu'elles étaient attendues stables, après déjà une hausse de 2% le mois précédent, a annoncé l'Office fédéral de la statistique.

Les intervenants attendent l'estimation préliminaire de l'inflation dans la zone euro publiée à 10h00 GMT. Les économistes anticipent un chiffre négatif pour la première fois depuis 2009, ce qui accentuera la pression sur la Banque centrale européenne pour qu'elle lance un programme d'assouplissement quantitatif, peut-être dès sa prochaine réunion le 22 janvier.

Sur le marché des changes, l'euro se stabilise autour de 1,1890 dollar après avoir touché un nouveau plus bas de neuf ans de 1,1842 pendant la nuit. Le yen reflue de 0,6% face au dollar, autour de 119, les investisseurs se détournant des valeurs refuge, comme aussi l'or ou les Bunds, au profit d'actifs plus risqués comme les actions.

Les cours du pétrole, en baisse de 10% en deux séances, poursuivent leur dégringolade avec le Brent de mer du Nord qui perd 2% à 50,07 dollars.

(Véronique Tison pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant