Les Bourses européennes stables à mi-séance

le
0
LES BOURSES EUROPÉENNES SE STABILISENT À MI-SÉANCE
LES BOURSES EUROPÉENNES SE STABILISENT À MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes, à l'image des cours du pétrole, se sont stabilisées jeudi vers la mi-séance et pourraient enchaîner une sixième session de hausse d'affilée tandis que Wall Street est attendue en légère progression à l'ouverture.

À Paris, le CAC 40 cède 0,08% (-3,44 points) à 4.421,45 points vers 12h30. À Francfort, le Dax recule de 0,1% mais à Londres, le FTSE gagne 0,28%. L'EuroStoxx 50 de la zone euro recule de 0,18% et l'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 de 0,2%.

Ce dernier avait regagné 6,6% en cinq séances au cours de clôture de mercredi. Depuis le début de l'année, son recul est revenu à moins de 7% contre -17% il y a environ trois semaines.

Les Bourses, en léger repli en début de séance, ont été rassurées par les données définitives du PMI en Europe, qui montrent certes un ralentissement de la croissance mais pas aussi marqué que redouté. Et les ventes au détail dans la zone euro ont augmenté plus que prévu.

La cote est surtout soutenue par l'indice regroupant les valeurs européennes liées aux matières premières, qui bondit de 3,43% dans la foulée du pic de trois mois atteint par le cours du cuivre.

Après trois années de recul, dont -34,86% en 2015, soit la pire performance sectorielle, le compartiment des matières premières affiche l'une des rares hausses depuis le début de l'année, avec un gain de plus de 11%. L'indice pétrolier (-7,8% en 2015) est l'autre indice à être en territoire positif depuis le 31 décembre 2015 avec une progression de plus de 2%.

Glencore (+7,02%), Anglo American (+6,13%) et ArcelorMittal (+5,47%) figurent parmi les plus fortes hausses de l'indice Stoxx 600.

Après avoir déjà perdu 4,65% mercredi, le titre Luxottica lâche encore 4,1% après que le premier fabricant mondial de lunettes a dit mardi abaisser son objectif de bénéfice pour les trois prochaines années.

Cela porte à 18,6% le recul de la valeur depuis le début de l'année.

(Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant