Les Bourses européennes se reprennent à l'ouverture

le
0
REPRISE EN EUROPE DES BOURSES À L'OUVERTURE
REPRISE EN EUROPE DES BOURSES À L'OUVERTURE

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les Bourses européennes se reprennent en ouverture lundi après leurs pertes de la semaine dernière dans des marchés qui restent animés par les résultats trimestriels dont la publication touche à son terme aux Etats-Unis.

Sur le plan macroéconomique, la hausse des prix à la consommation en Chine est restée proche de son point bas de cinq ans, à 1,6%, nouvelle preuve du ralentissement de la deuxième économie mondiale. Quant aux prix à la production, ils ont reculé de 2,2% sur un an, leur 32e baisse consécutive.

À Paris, l'indice CAC 40 avance de 0,51% à 4.211,81 points vers 09h30. À Francfort, le Dax prend 0,14% et à Londres, le FTSE 0,36%. L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro progresse de 0,47% et le FTSEurofirst 300 de 0,32%.

Le volume de transactions devrait être limité à la veille d'une journée de fermeture des marchés américains pour le "Veterans Day".

Aux valeurs, le brasseur danois Carlsberg gagne 3% après avoir fait état d'un résultat d'exploitation hors exceptionnels stable au troisième trimestre, la progression des ventes en Asie compensant les difficultés sur la Russie, et avoir confirmé son objectif opérationnel.

Club Méditerranée prend près de 5% alors que, selon La Lettre de l'Expansion, l'homme d'affaires italien Andrea Bonomi s'apprête à surenchérir sur l'offre déposée par le conglomérat chinois Fosun.

Solvay gagne 2,75%, plus forte hausse du CAC, en réaction à une information de l'agence Bloomberg selon laquelle le groupe belge étudie la vente d'Acetow, son activité spécialisée dans l'acétate de cellulose, valorisée 1,4 milliard d'euros.

L'action Fugro s'envole de plus de 32% après avoir souffert de la baisse des cours du pétrole. Le groupe parapétrolier néerlandais s'est déclaré ouvert à la création de sociétés communes mais a dit qu'il n'était pas à vendre à la suite du rachat par son concurrent Boskalis d'environ 15% de son capital. L'ensemble des parapétrolières soutient le marché avec le pétrole. Technip prend 1,1% et l'indice de l'énergie 0,76%.

A Amsterdam, le spécialiste de la nutrition animale Nutreco s'adjuge plus de 14%, juste au-dessus de 45 euros. Le fonds d'investissement néerlandais SHV a relevé son offre, à 44,50 euros par action, en réponse à une offfre non sollicitées de son concurrent américain Cargill.

Côté baisses, ArcelorMittal (-0,5%) et Alcatel-Lucent (-2%) retombent après leurs gains de vendredi, portés par leurs résultats.

Sur le marché des changes, le dollar perd un peu de terrain après les chiffres du marché du travail aux Etats-Unis qui étaient inférieurs aux attentes et ont provoqué quelques prises de profit dans un marché très haussier. Mais ce repli devrait être de courte durée vu la bonne résistance fondamentale du marché du travail et de l'économie américaine au ralentissement mondial.

Sur le front du pétrole, le Brent remonte vers les 84 dollars le baril, progressant pour la deuxième séance d'affilée, face à la montée des tensions en Ukraine et en Libye. Mais les indicateurs décevants en Chine limitent les gains.

(Avec Blaise Robinson, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Patrick Vignal)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant